Pédagogie

L’école Vive l’école ! n’est ni une école Montessori, ni une école Freinet, ni une école Steiner.
 Cependant, elle s’inspire ou reprend certains concepts de ces pédagogies, comme les projets élaborés en groupe, ou la dimension sensorielle, propre à la pédagogie Montessori.

Tout en laissant plus de place à la créativité et à l’imaginaire, les enfants peuvent expérimenter dans des situations concrètes.


La Communication Non Violente, l’Education Emotionnelle et relationnelle et la Pédagogie coopérative font également partie du projet d’école, pour pacifier les rapports entre les enfants, résoudre les conflits entre pairs, apprendre la médiation et instaurer un rapport de confiance adultes/enfants dans un climat bienveillant.

L’enfant est pris en compte dans son individualité et sa globalité.
Chaque enfant a une personnalité différente.
 L’école propose la possibilité d’appréhender et d’intégrer les apprentissages par une méthode complète réunissant plusieurs dimensions humaines : intellectuelle, émotionnelle, psychologique et sensorielle. Ainsi, plusieurs déclinaisons sont faites pour chaque apprentissage afin que chaque enfant aborde une nouvelle notion selon sa sensibilité et selon son type d’intelligence. Un même travail peut être appréhendé d’un point de vue intellectuel, émotionnel ou sensoriel. Il s’agit ici de rééquilibrer l’espace consacré à l’approche intellectuelle habituellement majoritaire.

La dimension émotionnelle, qui passera par les arts (musique, arts plastiques, audiovisuel, théâtre, expression corporelle) permet aussi d’étendre les moyens d’expression, notamment pour les jeunes enfants qui sont dans l’apprentissage du langage. En effet, la pratique artistique mène à la connaissance de soi et à la confiance en soi.

La dimension sensorielle permet une meilleure intégration dans la mesure où l’apprentissage pour les enfants passe surtout par le corps. C’est pourquoi l’apprentissage par la pratique et le concret est privilégié.

L’école est tournée vers l’extérieur, afin de rendre les enfants autonomes en les mettant face aux aspects de la vie pratique, et d’être en contact avec des milieux différents.

Le projet d’école privilégie l’épanouissement de l’enfant, mais vise aussi à permettre aux enfants de s’intégrer dans la société, celle de demain, celle qu’ils auront contribué à construire. Il favorise l’immersion dans leur environnement social et naturel, tout en leur proposant une plus large ouverture culturelle.